Etudier au Canada – La vie étudiante

Etre admis dans une université canadienne est une bonne chose, mais il faut mieux préparer son départ afin d’y arriver sereinement et de profiter à fond de la vie étudiante canadienne. De ce fait, mettez un regard pointu sur ce qui est détaillé par la suite.

I. Le financement de vos études (frais de scolarité)

Les frais de scolarité ne sont pas pris en charge par le gouvernement canadien, même dans l’enseignement public. Alors, certes, les étudiants canadiens payent un peu moins dans les établissements publics de leur province, mais globalement, tout le monde doit s’acquitter de frais de scolarité, plus ou moins élevés.

II. Les bourses d’études

Les étudiants étrangers peuvent prétendre à certaines bourses afin d’alléger le coût de leur scolarité au canada. En principe, celle-ci sont accordées par les établissements directement et sont attribuées sur la base du mérite académique et non pas du besoin financier. En l’occurrence, si vous avez un excellent dossier scolaire et/ou universitaire, il se peut qu’une université vous propose une réduction sur vos frais de scolarité. Tous les étudiants internationaux sont en concurrence pour ces quelques programmes d’aide, mais cela vaut tout de même la peine de vous renseigner à ce sujet au moment de soumettre votre candidature.

A certain niveaux d’études, les bourses se font de moins en moins rares. C’est les cas notamment pour les étudiants au niveau doctoral. En effet, si votre profil lui plaît, vous êtes susceptible de recevoir des aides importantes (prise en charge complète des frais de scolarité et indemnité mensuelle pour couvrir le coût de la vie sur place, par exemple).

Des bourses sont également parfois proposées par les provinces, voire par le gouvernement canadien. Pour voir les dernières possibilités, vous pouvez vous rendre sur le site officiel des bourses d’études au canada : www.scholarships-bourses.gc.ca

III. Les logements des étudiants.

Le choix d’un logement n’est pas une mince affaire, surtout si vous prospectez des appartements depuis l’autre côté de l’atlantique ! Quelques petits tuyaux à ce sujet : ne louez jamais un appartement privatif à distance et ne vous engager pas non plus dans une colocation avec des personnes que vous n’avez pas encore rencontrées. Les arnaques ne sont pas si rares et puis vous profiterez moyennement de votre expérience canadienne si l’entente avec votre colocataire n’est pas bonne.

Si vous souhaitez opter tout de suite pour une colocation, il est préférable d’organiser un séjour en famille d’accueil pendant les premières semaines, histoire de vous familiariser avec votre environnement dans un cadre sécurisé. Les écoles et les universités proposent généralement aux étudiants d’organiser le placement en famille, qui n’est déjà pas compliqué à mettre en place. Non seulement ce sera l’occasion de rencontrer des personnes locales, qui pourront vous donner des conseils, mais vous aurez le luxe de vous installer tranquillement et d’attendre vos premières rencontres avec les étudiants, avant de vous engager dans une colocation.

IV. Comment obtenir une chambre sur un campus ?

Tous les établissements ne disposent pas d’un campus résidentiel (c’est-à-dire avec des résidences pour leurs étudiants), mais lorsque c’est le cas, il est toujours préférable d’opter pour, même si ce n’est pas une obligation.

En principe, les plateformes de réservation pour le logement ouvert environ six mois avant la rentrée, mais sachez que vous êtes préalablement admis afin de pouvoir mettre une option sur une chambre. La démarche varie alors d’un établissement à l’autre mais, le plus souvent, vous pourrez faire cette demande en ligne, soit via une page dédiée sur le site internet de l’établissement, soit directement depuis votre compte personnel.

L’allocation d’un logement n’est pas automatique, donc ne faites pas l’erreur de penser qu’une chambre vous sera allouée d’office : il faut absolument penser à effectuer une demande de réservation le plutôt possible.

V. Travailler au canada pendant ses études

Si vous étudiez au canada à temps plein, dans un collège ou une université, votre permis d’études vous octroie le droit de travailler. Pendant l’année scolaire, vous avez le droit de travailler 20 heures par semaine. Pendant les vacances, vous pouvez travailler autant que vous le souhaitez. Culturellement, la plupart des étudiants locaux travaillent pendant leurs études car cela leur permet de financer en partie leurs droits de scolarité et le coût de vie. Accessoirement c’est aussi un moyen de faire des rencontres, de vous intégrer et de faire des expériences professionnelles précieuses, qui seront ensuite valorisées sur votre CV.

Pour trouver un Job étudiant, rendez-vous au sein de votre établissement, car des annonces sont régulièrement affichées à l’intention des étudiants. Vous trouverez aussi des sites qui diffusent les annonces du moment, dont voici deux exemples : www.jobbank.gc.ca. Le travail au Canada est plutôt bien rémunéré, avec un salaire minimum mis en place dans chaque province (entre 10CAD et 11 CAD de l’heure). Dans la pratique, un étudiant Canadien gagne en moyenne 19 CAD de l’heure (selon le site du gouvernement canadien)

Partager

Laisser un commentaire