Etudier au Royaume-Uni – Etudier l'anglais

I. POURQUOI ETUDIER AU ROYAUME-UNI

Les raisons sont multiples d'étudier au Royaume-uni, nous pouvons citer entre autre :

a) Pour étudier l’anglais

L’anglais est la langue par excellence des affaires et par conséquent un atout de plus pour celui qui la maitrise. Les statistiques suivantes démontrent cela :

  • Le British Council estime à plus d’un milliard le nombre de personnes qui apprennent l’anglais dans le monde ;
  • Plus de deux tiers de tous les scientifiques communiquent et lisent en anglais ;
  • 80% des informations stockées sur internet le sont en anglais ;
  • L’anglais est la langue la plus parlée dans le monde professionnel.

De ce fait, pourquoi apprendre nécessairement l’anglais au Royaume – Uni et non ailleurs ?

Le choix et la reconnaissance des programmes sont un premier facteur déterminant. Vous pourrez faire de l’anglais général, mais aussi de l’anglais spécialisé ou de l’anglais académique, par exemple. Les écoles sont, pour la plupart, bien réputées et dispensent des qualifications reconnues dans le monde entier. Vous pourrez donc sanctionner votre séjour d’un diplôme officiel, comme les certificats Cambridge ESOL, IELTS, TOEFL, TEFL ou encore TOEIC. De nombreuses accréditations officielles sont en place pour mettre en valeur les meilleures écoles, et vous pourrez ainsi partir sereinement, sûr d’avoir intégré un programme et une école de grande qualité. N’oublions pas que le Royaume – Uni est le berceau de la langue anglaise et de ce fait, nous mettons un point d’honneur à défendre son enseignement linguistique.

C’est aussi l’expérience humaine et culturelle qui fait du Royaume – Uni un choix populaire. Vous pourrez ainsi apprendre l’anglais dans un environnement multiculturel et très riche en histoire. L’ancien Empire britannique, puis l’immigration, ont façonné un véritable melting – pot et vous aurez l’occasion de pratiquer votre anglais avec des personnes de toutes les origines. Que vous soyez dans le Sud de l’Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles ou en Irlande du Nord, vous serez toujours dans un endroit chargé d’histoire et les activités ne manqueront pas pour ponctuer votre séjour. Les Anglais sont accueillants et pleins d’humour, et la culture étudiante est particulièrement réputée pour sa richesse en termes d’associations et de clubs. Bref, vous ne vous ennuierez pas.

Enfin, la proximité du Royaume – Uni, tant sur le plan géographique que culturel, en rassurera plus d’un. Pour une première expérience à l’étranger, le Royaume – Uni est souvent un choix logique, surtout lorsqu’il s’agit de faire un séjour linguistique avant l’âge de 18 ans. Quel que soit votre âge, le Royaume – Uni vous dépaysera, sans pour autant vous déraciner complètement, les proches ne sont pas loin et vous ne vous ruinerez pas en billets d’avion.

b) Faire des études supérieures

Depuis la création, au Moyen Age, des grandes universités d’Oxford et de Cambridge, dont le principal objectif était de former l’élite sociale du pays, l’éducation britannique a énormément évolué. Elle s’est inéluctablement démocratisée, mais elle a toujours su préserver une grande qualité d’enseignement, qui n’en finit plus d’attirer les étudiants du monde entier. Pourquoi cet attrait si particulier ? Est – ce le fait de pouvoir faire ses études en anglais ? Est – ce le bon classement mondial des universités britanniques ? Est – ce l’attrait des grands campus ? Ou encore les millions de livres sterling investies dans la recherche et le style d’enseignement anglo – saxon, qui encourage un maximum d’interaction avec les professeurs ?

Si votre niveau d’anglais est déjà bon, une poursuite d’étude au Royaume – Uni est une manière idéal d’approfondir vos connaissances linguistiques, tout en vous proposant une immersion totale et un style d’enseignement qui vous dépayseront. Les études à l’étranger sont un moyen formidable de vous ouvrir l’esprit et de vous faire gagner en maturité et en indépendance. D’ailleurs, de plus en plus d’employeurs exigent de leurs candidats une expérience préalable à l’étranger en plus de la maîtrise de l’anglais. Des études au Royaume – Uni vous apporteront tous les avantages d’une expérience véritablement internationale.

Ce qui est certain, c’est qu’une demande d’inscription à l’université au Royaume – Uni ne s’improvise pas et se doit même d’être méticuleusement préparée. La méthode varie d’un pays à l’autre, d’une université à l’autre et d’un programme à l’autre : ainsi, une lettre de motivation, un CV, un dossier, ne se préparent pas comme en France. Que vous soyez au lycée, en licence, en master ou en doctorat, cet extrait est là pour vous accompagner au mieux dans vos démarches et optimiser vos chances de réussite. De même, ces orientations ne sauront jamais remplacer les conseils d’un professionnel aguerri, d’un ancien étudiant ou d’un professeur.

Donc n’hésitez pas à contacter les universités, à démarcher leurs réseaux d’anciens ou à vous rapprocher de conseillers d’orientations et d’organismes spécialisés qui pourront vous donner de précieux conseils pour vous aider à concrétiser votre projet.

II. REDEVENIR BILINGUE

Beaucoup de facteurs motiveront votre décision de partir suivre des cours d’anglais au Royaume – Uni, mais l’une des raisons les plus récurrentes est le souhait de devenir bilingue. Bien que tout à fait valable comme objectif, la maîtrise totale d’une langue s’acquiert sur une période longue, après l’avoir pratiquée, vécue et respirée pendant plusieurs années. Pour éviter de revenir avec un faux sentiment d’échec, il est donc primordial de bien définir des objectifs atteignables et réalistes : si vous partez pendant un mois, une belle réussite serait de communiquer avec moins d’hésitations et de ne plus avoir peur de vous lancer pour parler en anglais. Au bout de six mois de cours intensifs, vous devriez pouvoir vous exprimer à l’oral sans trop d’hésitations et maîtriser les bases de grammaire. Votre accent s’améliorera avec le temps, mais c’est sans doute l’élément le plus difficile à maîtriser, même après de nombreuses années de pratique.

Dans cette section, vous trouverez tous les éléments pour vous permettre de choisir le séjour linguistique le plus adapté à vos objectifs et de bien le préparer.

Lorsque vous organisez votre séjour au Royaume – Unis, le mot d’ordre que vous devez absolument respecter, c’est « immersion ». Voilà la meilleure façon d’apprendre l’anglais et de rentabiliser au mieux votre projet. L’immersion, c’est vivre au rythme de la culture locale et de parler, penser, rêver en anglais 24 heures sur 24. Ainsi, après une dure journée de cours, il faut vous efforcer de ne pas rejoindre vos amis francophones pour une soirée détente francophile … il n’est franchement pas évident de s’extraire de sa zone dite « de confort », mais c’est une étape difficile que nous vous conseillons de franchir si vous souhaitez réellement bénéficier de votre séjour à long terme.

Un sentiment de solitude et d’isolement peut vite s’installer lorsque vous êtes éloigné de chez vous, surtout s’il s’agit de votre premier séjour seul à l’étranger. Pourtant, des solutions simples existent pour vous permettre de minimiser cette période de transition et pour faciliter votre immersion en terre inconnue.

Beaucoup de jeunes participent à des échanges en famille d’accueil pendant leur scolarité. Ce n’est pas du tout un hasard et cette méthode a largement fait ses preuves depuis bien longtemps. Toutes les écoles de langues proposent d’organiser le placement de leurs étudiants en famille d’accueil. Cette solution est la plus économique et vous permet aussi de pratiquer l’anglais en dehors des cours. Pourvu que vous soyez hébergé chez une famille sympathique (ce qui, bien qu’habituel, n’est malheureusement pas toujours systématique), vous aurez là aussi une structure d’accueil qui vous aidera à prendre vos marques et à gagner confiance en vous. Au – delà de la langue, vous aurez l’opportunité de vivre selon les us et coutumes locales, faisant ainsi des expériences que vous garderez en mémoire à vie. Dans de nombreux cas, les étudiants continuent d’échanger avec leurs familles, même au – delà de leur séjour linguistique ; c’est donc l’opportunité pour vous de faire de belles rencontres.

Si vous tenez à garder un maximum d’indépendance, les écoles de langues proposent aussi des logements en résidences. Généralement, des efforts sont alors faits pour éviter que les francophones se retrouvent entre eux (dans la même chambre ou au même étage), mais il reste que vous devez faire preuve d’une grande autodiscipline pour éviter de passer trop de temps à parler français !

Au jour le jour, n’hésitez pas à vous laisser emporter par le rythme de la culture britannique : ne criez pas au scandale si l’on vous propose de dîner à 17 heures et participer aux activités qui vous seront proposées. Avant même de penser grammaire, orthographe et prononciation, l’immersion vous mettra en conditions optimales pour véritablement comprendre la langue anglaise, ses origines, ses doubles sens, ses tonalités humoristes … c’est ainsi, et uniquement ainsi, que vous arriverez à maîtriser une nouvelle langue, que vous pourrez mettre dans leur contexte vos nombreuses heures de cours d’anglais du lycée et enfin comprendre l’anglais.

III. LES DIFFERENTES VARIETES DE COURS D’ANGLAIS

Les cours d’anglais se déclinent sous beaucoup de variantes et il est très important de choisir la bonne formule avant de se lancer dans un séjour linguistique. Voici les principaux types de cours d’anglais que vous pourrez retrouver dans les catalogues des écoles britanniques.

a) Séjours jeunes (- 18 ans)

Les séjours pour mineurs demandent une organisation et une attention toute particulière, tant au niveau de la logistique, qu’au niveau du déroulement des cours. En plus des heures de classe, les écoles pourront organiser des activités à l’extérieur, des visites, des sorties … Le personnel des écoles est formé pour encadrer les enfants et pour rendre la langue accessible même aux plus jeunes. Une formule moins connue consiste à faire séjourner un jeune chez un professeur particulier, un savant mélange de famille d’accueil et de cours, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour vous aider à organiser un voyage de ce type. Tout doit être méticuleusement préparé, depuis le départ du jeune, à son accueil sur place, l’organisation d’activités, le choix de la famille d’accueil … Une agence qualifiée pourra vous apporter un suivi, certaines garanties et plus de sérénité !

b) Anglais générale

Il s’agit des cours les plus répandus dans les écoles de langues. Vous travaillerez vraiment tous les aspects de la langue anglaise, afin de favoriser une progression homogène. En principe, l’école évaluera votre niveau adapté. Que vous soyez débutant, intermédiaire ou avancé, les cours seront donc sur mesure. Vous aurez le choix entre des programmes plus ou moins intensifs, à partir d’une petite dizaine d’heures, et jusqu’à 35 heures par semaine pour les plus motivés. Vous pouvez faire de l’anglais général pendant la durée que vous souhaitez (quelques semaines ou quelques mois) : il n’est pas inutile de passer un test d’anglais officiel avant de réserver votre séjour. En fonction de votre niveau actuel et de celui que vous souhaitez atteindre, l’école pourra estimer le nombre de semaines nécessaires pour atteindre votre objectif.

c) Préparation d’un test officiel (IELTS, TOEFL, TOEIC …)

Un test officiel d’anglais pourra vous être réclamé dans différentes circonstances. Pour entrer dans une université anglophone, par exemple, mais aussi pour vos études en France ou dans le cadre d’une demande d’immigration dans un pays anglophone. Ces tests se doivent d’être bien préparés et il n’est pas mal venu de vous inscrire à des cours spécialisés avant de les passer.

Ces cours d’anglais sont beaucoup moins axés sur l’apprentissage de la langue (grammaire, vocabulaire, style …) que sur les techniques d’examen. Si votre objectif est d’abord de progresser en anglais avant de passer un test officiel, nous vous conseillons plutôt de commencer par de l’anglais général avant de basculer vers un cursus de préparation quelques semaines avant le passage du test. Il n’est donc pas utile de faire plusieurs mois de préparation à un test officiel : commencez par de l’anglais général, puis enchaînez avec quelques semaines de préparation au test. C’est largement suffisant et vous permettra de vous familiariser avec le format de l’examen, grâce à elle seule, vous gratterez quelques points en plus le jour J.

d) Anglais académique et préparation universitaire

Toutes les universités britanniques demandent aux étudiants non anglophones d’avoir un certain niveau d’anglais pour intégrer leurs cursus. Pour espérer suivre des cours universitaires en anglais, lire des listes de lecture et réussir aux examens, il est impératif de maîtriser la langue. C’est justement ce à quoi servent les programmes de préparation universitaire, appelés aussi Foundation ? Pre – University ou Pre – Masters. Typiquement, en plus des cours généraux, qui serviront à vous mettre à niveau, vous suivrez des cours académiques pour vous habituer au système éducatif britannique, ainsi qu’aux méthodes d’enseignement et de travail. En fonction de votre projet d’études, vous pourrez choisir des matières pertinentes (filières en sciences, commerce, arts, droit …) et ainsi arriver à l’université avec une longueur d’avance et plus de sérénité. Ces programmes se font généralement sur du long terme : inutile d’opter pour ce type de cursus si vous souhaitez faire quelques semaines d’anglais … Vous devez rester un trimestre minimum pour qu’un programme comme celui – ci prenne toute sa dimension.

e) Anglais professionnel (commercial, juridique, médical, …)

Pour ceux qui maîtrisent déjà toutes les bases de la langue anglaise, des cours spécialisés sont parfois proposés pour développer un vocabulaire professionnel. Ces cursus portent des noms comme English for Business Purposes,English for Law ou encore English for Health Professionals. Plus que de simples cours d’anglais, vous serez amené à mettre en pratique la langue dans le contexte du monde du travail. Ainsi, si vous faites de l’anglais commercial, par exemple, vous apprendrez à faire une présentation, à rédiger un business plan et à tenir des comptes en anglais.

f) Les diplômes d’anglais

A l’issue de votre séjour linguistique, vous pouvez choisir de passer un test officiel d’anglais afin de prouver votre niveau d’anglais et de revenir avec un diplôme en poche. Attention tout de même : il est vrai que ces diplômes feront belle figure sur votre CV, mais leur validité est limitée dans le temps. Votre niveau d’anglais évoluera en fonction de votre pratique et donc la validité de ces tests est généralement limitée à deux ans. Voici les tests les plus courants :

1) IELTS( International English Lnaguage Testing System)

Ce test permet de « photographier » votre niveau d’anglais en testant vos compétences écrites, orales et de compréhension. Demandée par les universités pour prouver votre niveau d’anglais, la version académic de cet examen est un peu considérée comme l’élite des tests d’anglais. Vous serez noté sur une échelle de 9 points et les universités anglophones demandent généralement un score situé entre 6 et 8.

2) TOEFL iBT (Test of English as a Foreign Language – Internet Based)

Concurrent américain de l’IELTS, cet examen teste les mêmes compétences et peut être présenté pour une admission universitaire, tout comme l’IELTS. La grande différence entre ces deux examens, c’est que le TOEFL se passe devant un ordinateur, même l’oral, que vous ferez seul, face à un micro :

3) TOEIC (Test of English for International Communication)

Surtout reconnu dans le monde professionnel, ce test a notamment été largement adopté par les écoles de commerce et d’ingénierie française. Noté sur 900, il servira à témoigner de votre niveau d’anglais auprès d’un employeur, mais ne suffira pas pour entrer dans une université anglophone.

4) Cambridge ESOL

Les certificats Cambridge ESOL restent sans doute le plus connus en France et dans certains pays et sont proposés par la majeure partie des écoles de langue. Ainsi, quels que soient votre âge et votre niveau d’anglais, vous pourrez suivre votre évolution, depuis le KET (Key English Test) destiné aux débutants (niveau A2), jusqu’au CPE (Certificate of Proficiency in English), qui récompensera les meilleurs étudiants (niveau C2).

5) TEFL (Teaching English as a Foreign Language)

Cet examen s’adresse aux personnes qui maîtrisent totalement l’anglais et qui souhaitent pouvoir l’enseigner à des étrangers.

g) Le choix de l’école

L’éducation britannique, et notamment les écoles de langues, bénéficie d’une très bonne réputation internationale. Dans la vaste majorité de cas, vous serez certain d’intégrer une école sérieuse, avec des professeurs compétents et un encadrement bien pensé. Vous n’êtes cependant pas à l’abri d’une mauvaise surprise et mieux vaut donc bien se renseigner avant de partir !

Les écoles de langues britanniques ne sont pas soumises aux mêmes régulations et aux mêmes critères d’inspection que les établissements d’enseignement primaires, secondaires et supérieurs. Elles peuvent cependant demander à être accréditées par des autorités extérieures et nous vous conseillons fortement d’opter pour des écoles membres de ces associations. Trois formes d’accréditation sont communément utilisées et garantissent le sérieux des écoles membres : Accréditation UK (British Council), BAC (British Accreditation Council) et EAQUALS (European Association for Quality Language Services). Généralement, les écoles n’hésitent pas à promouvoir leur appartenance à ces associations, vous n’aurez donc aucun mal à repérer leurs logos sur les brochures et les sites internet.

Vous obtiendrez également une bonne indication de la qualité de l’école de langue en regardant si elle possède des partenariats avec des universités britanniques. Beaucoup d’universités sous – traitent à des écoles privées la mise à niveau linguistique de leurs étudiants et elles sont très strictes lorsqu’il s’agit de sélectionner des écoles partenaires.

N’hésitez pas à demander quelques chiffres aux écoles : quelle est la taille moyenne d’une classe ? De quels pays viennent les étudiants ? Quel est le pourcentage de Français ? Il est préférable d’apprendre l’anglais dans des petites classes (15 étudiants maximum), sans être entouré de Français et sans non plus vous retrouver dans une classe avec des étudiants tous issus du même pays étranger.

IV. Astuces pour bien choisir une agence de séjour linguistique

Si vous optez pour une agence de séjour linguistique pour vous aider à organiser votre séjour, il reste que vous devez vous assurer de choisir la bonne ! Ce n’est pas une mince affaire, compte tenu de l’offre pléthorique aujourd’hui. Il y a toutefois astuces et des pièges à éviter.

  • Privilégiez les contacts téléphoniques ou les rendez – vous en agence pour discuter avec les agents. Cela vous permettra de mieux leur faire part de votre projet et de vous faire une première idée de leur fiabilité.
  • Référez – vous à l’UNOSEL (Union national des organisations de séjours éducatifs), première fédération française en matière de séjours linguistiques. L’UNOSEL est un réel gage de sérieux et de professionnalisme pour toute personne à la recherche d’une agence. Tous les membres de l’UNOSEL adhèrent à une charte stricte et son régulièrement audités. L’association dispose actuellement d plus de 70 membres. FELCA (Federation of Education and Language Consulting Association) est une autre association qui filtre les bonnes agences de séjour linguistiques : leurs adhérents doivent notamment prévoir une caution financière pour protéger leurs clients en cas de faillite.
  • Assurez – vous que l’orgaisme dispose d’une immatriculation d’agence de voyage, d’une caution financière auprès de l’APST (Association Professionnel de Solidarité du Tourisme) et d’une assurance en responsabilité civile professionnelle.
  • Anticipez ! Un séjour demande de la réflexion et un minimum de préparation compte tenu de l’investissement, donc il est préférable de vous y prendre à l’avance. Même une agence ne pourra rien pour vous si vous attendez la toute dernière minute.
  • N’hésitez pas à poser toutes vos questions ! Une agence rigoureuse prendra le temps de vous répondre et s’assurer que vous n’avez pas besoin de renseignements complémentaires. Petite astuce : si votre interlocuteur n’est pas en mesure de vous répondre, car il ne connait pas la réponse, et qu’il vous propose de se renseigner er de revenir vers vous au plus vite, vous aurez un indice de sa bonne volonté et de son professionnalisme. Certaines chaînes d’agences n’hésitent pas à communiquer des informations erronées pour se débarrasser d’une recherche et ne pas prendre de temps … Ce n’est pas bon signe !
  • N’hésitez pas à demander des témoignages de la part d’anciens étudiants et clients.
  • Demandez les accréditations des écoles. Une bonne agence aura pris soin de sélectionner ses écoles pour leur qualité et toutes devraient être accréditées.
  • Demandez plusieurs devis personnalisés pour pouvoir comparer les différentes offres et ce qu’elles incluent.

V. SITES UTILES POUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES

Informations générales

British Council : www.britishcouncil.org

Associations et accréditations

Quelques agences fiables que nous vous conseillons

Partager

Laisser un commentaire