Odeurs corporelles : idées reçues

Par Agathe Mayer

Les odeurs nous entourent. On les trouve agréables ou repoussantes, elles nous enchantent ou nous indisposent. Mais que savez-vous des odeurs corporelles ?

Les déodorants empêchent la transpiration

Vrai : en bouchant les pores de la peau (avec les sels d’aluminium) mais pas seulement. Ils neutralisent les bactéries avec l’alcool et camoufle les odeurs avec un parfum.

Les poils augmentent les odeurs de transpiration

Vrai : La quantité de poils ne modifie en rien la transpiration, mais peut changer l’odeur.
Les poils retiennent comme les tissus les odeurs. Plus ils sont nombreux, plus ils augmentent la surface de diffusion.

Des odeurs fortes peuvent être un signe de mauvaise santé

Vrai : Les mycoses ont une odeur. Parfois si particulière qu’elle permette de les différencier. La mauvaise haleine donne des informations sur des troubles digestives ou dentaires. Et plus généralement les maladies s’accompagnent toujours d’une odeur significative.

Plus on se lave plus on émet des odeurs

Faux : en se lavant on diminue les bactéries qui vivent sur notre peau, donc on diminue les odeurs. En revanche une hygiène intime excessive perturbe la flore vaginale, essentielle pour lutter contre les infections. Les éliminer est donc mauvais pour la santé.

Source : www.topsante.com

Partager

Laisser un commentaire