5 conseils pour limiter la rétention d'eau

Par Erwann Menthéour | Le coach bien-être – Yahoo Pour Elles

Vous avez les jambes lourdes et gonflées surtout en fin de journée ? Vous êtes soulagé(e) lorsque vous retirez enfin vos chaussures ? Vous souffrez probablement de rétention d’eau, ce phénomène qui touche particulièrement les femmes. A l’origine de ce problème, se trouve souvent une mauvaise circulation des liquides (Lymphe, sang) dans le corps.

Cette accumulation d’eau dans l’organisme est souvent localisée dans les régions des pieds, des chevilles et des mollets à cause de la gravité et particulièrement de la station debout prolongée.
On associe souvent ce phénomène de rétention à la présence de cellulite. En effet, les adipocytes, ces cellules présentes dans nos tissus adipeux sont saturées. Elles bloquent la circulation de la lymphe et empêchent l’élimination des toxines. Ce processus entraîne alors une inflammation et donc un gonflement…ce qui gêne encore plus la circulation.

Si vous sentez parfois que vos jambes sont gonflées, voici le top 5 des conseils « anti rétention d’eau » à appliquer :

1. Privilégiez une alimentation anti inflammatoire

Pour rééquilibrer votre alimentation, limitez la consommation de produits à base de gluten et de lait. Diminuez également vos apports en protéines si vous en consommez tous les jours et…bannissez le sucre ! Ce dernier est inflammatoire mais il contribue aussi au stockage du gras dans les adipocytes. Il peut même se « transformer » en gras afin d’être stocké.

2. Buvez !

Contrairement à une idée largement répandue, c’est une hydratation insuffisante qui favorise la rétention, d’eau. En effet, le corps, par peur de manquer d’eau, va mettre en réserve le moindre apport que vous lui fournirez. Alors que si vous buvez suffisamment d’eau celle-ci va jouer son rôle d’élimination et entraîner une circulation de tous les liquides du corps.

3. Limitez scrupuleusement votre consommation de sel

Le sel contribue généralement au stockage de l’eau dans le corps. Ce n’est pas tant le fait de saler soi-même les plats qui pose problème, mais plutôt la grande quantité de sel « cachée », dans les plats préparés ou encore dans la charcuterie, le fromage etc.…que nous consommons. Si le sel est rajouté en grande quantité dans les préparations culinaires industrielles c’est justement pour sa capacité à « retenir » l’eau. Il permet ainsi d’augmenter artificiellement le poids d’un plat ou d’un aliment et donc son prix (pensez au jambon sous vide plein d’eau) !

4. Pratiquez une activité cardio.

Une activité cardio comme la course à pieds, le vélo, la natation…va accélérer le retour veineux, favoriser la circulation et l’échange de liquides, ainsi que l’élimination des toxines.

5. Enfin, musclez-vous !

Si le cardio est utile il n’est pas suffisant, car c’est bien la musculation, effectuée avec suffisamment d’intensité, qui va agir sur les adipocytes responsables de la cellulite. Avant une séance de cardio, l’idéal serait de commencer par une session de musculation. Cela va optimiser les effets du cardio qui va profiter du gras remis en circulation par la séance de musculation.

En appliquant scrupuleusement ces quelques principes, vous verrez une amélioration significative des effets de la rétention d’eau sur votre corps.

Source : http://fr.pourelles.yahoo.com/blogs/author/erwann_menthour/

Partager

Laisser un commentaire